«Auvers, c’est gravement beau» écrivait Vincent Van Gogh à son frère Théo. A seulement 30 km de Paris, promenons-nous du côté des Illustres et des dernières expositions d’Auvers-sur-Oise… La ville a le privilège de réunir trois maisons des Illustres: la Maison-Atelier Charles François Daubigny (en 2015), la Maison-Atelier Boggio et la Maison du docteur Gachet. Ce label signale trois lieux dont la vocation est de conserver et de transmettre la mémoire des hommes qui les ont habités et qui se sont illustrés dans l’art.

Vision impressionniste, Naissance et Descendance au château d’Auvers-sur-Oise

Ce nouveau parcours immersif est de toute beauté pour contempler l’histoire de l’impressionnisme sur 600 m2. On assiste, médusés, grâce aux nouvelles technologies sons et lumières (projections, mapping, morphing, écrans géants… ) à la projection d’œuvres de maîtres: Van Gogh, Caillebotte, Degas, Manet, Renoir, Pissarro, Monet, Morisot, Cézanne, Sisley, Turner, Daubigny, Seurat, Signac… C’est aussi un nouvel éclairage sur les influences de l’impressionnisme auprès de mouvements artistiques postérieurs comme le fauvisme ou l’abstraction. Magnifique et passionnant!

Château d’Auvers-sur-Oise. © Corinne Sadaune

Impressions marines au musée Daubigny

Plus de 80 œuvres sont dévoilées: Courbet, Boudin, Dupré, Corot sont mis en regard avec l’œuvre de l’artiste contemporain Patrick Le Corf (1950) qui s’inspire de Charles François Daubigny et de Jules Dupré.

Impressions marines au musée Daubigny. © Corinne Sadaune

Mélancholia, art et psychiatrie au XIXe siècle à la maison du docteur Gachet 

Jusqu’au 24 juin, ne boudez pas votre plaisir en allant découvrir cette splendide exposition dédiée à la mélancolie, maladie qualifiée de «mal du siècle au XIXe». Le docteur s’intéressait à la psychiatrie et notamment aux artistes atteints de ce trouble. Adepte de l’homéopathie, il semble adhérer à des méthodes «modernes» de traitement. L’exposition dévoile des œuvres d’amis artistes du docteur: Van Gogh, Charles Méryon et André Gill (l’auteur du célèbre lapin à Gill devenu Lapin Agile à Montmartre) interné à Charenton.

Mélancholia, art et psychiatrie au XIXe siècle. DR.

La maison-atelier Emile Boggio

Sa maison est entrée dans la grande famille des illustres, label maison des Illustres décerné par le ministère de la Culture. Son arrière-petit-neveu conserve avec soin ce patrimoine et rien n’a l’air d’avoir bougé. En entrant dans l’atelier, c’est un bond incroyable dans le passé, les œuvres de l’artiste, ami de Henri Martin, qui fréquenta Claude Monet et Camille Pissarro, sont aujourd’hui tombés dans l’oubli (hélas) mais le lieu mérite vraiment d’être découvert.

Maison-atelier Emile Boggio © Corinne Sadaune

La maison-atelier Daubigny

Cette maison, premier foyer artistique d’Auvers-sur-Oise, a été classée Monument historique en 1993 et labellisée maison des Illustres en 2014. Les décors ornant les murs, peints par Daubigny, ses enfants mais aussi par Daumier, Corot, Oudinot, sont splendides et sont un témoignage du bonheur familial. Cette maison a gardé son âme et est toujours la propriété des descendants du peintre.

La maison-atelier Daubigny. © Corinne Sadaune

 

Informations pratiques:

Office de tourisme d’Auvers-sur-Oise

Tél: 01 30 36 71 81. contact@tourisme-auverssuroise.fr 

www.valdoise-tourisme.com

 Château d’Auvers-sur-Oise, rue de Léry.

www.chateau-auvers.fr

Maison-atelier Emile Boggio

47 rue Emile Boggio. Ouverture de fin mars à fin octobre.

Impressions marines au musée Daubigny

Manoir des Colombirères 8 rue de la Sansonne, 95430 Auvers-sur-Oise.

www.museedaubigny.com Exposition Jusqu’au 26 août.

Maison du docteur Gachet,

78 rue du docteur Gachet.

Maison-Atelier de Daubigny

61 rue Daubigny 95 430 Auvers-sur-Oise. Tél: 01 30 36 60 60. www.atelier-daubigny.com/

et aussi: 

www.maisondevangogh.fr/

Château d’Auvers-sur-Oise. © Corinne Sadaune

Château d’Auvers-sur-Oise. © Corinne Sadaune

Château d’Auvers-sur-Oise. © Corinne Sadaune

Maison-atelier Emile Boggio © Corinne Sadaune

La chambre de Vincent. © Corinne Sadaune