Le bonheur est au Cap Ferret… Du 8 au 15 juillet, de grands noms de la musique classique et du jazz ont joué sur les 25 km de la presqu’île paradisiaque de Lège-Cap Ferret. Ce festival hors des sentiers battus permet au public de partager des moments riches en émotions et en toute convivialité. La pianiste Hélène Berger en est l’heureuse initiatrice, après sa rencontre en 2010 avec Michel Sammarcelli, Maire de Lège-Cap Ferret. Hélène Berger est la directrice artistique du festival et également présidente de l’association Sons d’Avril. Le Cap Ferret Music Festival est devenu en seulement l’espace de 6 ans un des grands évènements d’Aquitaine. A dominante classique, mais ponctué de jazz, il accueille à présent plus de 12 000 spectateurs chaque année à l’ouverture de la saison d’été lors de concerts orchestrés dans les plus beaux sites naturels de la Presqu’île. «La musique, c’est la magie de l’instant présent». Hélène Berger. 

Hélène Berger, directrice du festival..

Hélène Berger, directrice artistique et co-fondatrice du festival

Cette année, 17 concerts éclectiques réunissaient une quarantaine d’artistes internationaux: concerts du soir, masterclasses publiques, concerts jeunes talents, ateliers découvertes ouverts à tous. Les têtes d’affiche étaient le chef d’orchestre russe, meilleur musicien de Russie en 2016, Vladislav Lavrik, trompettiste. Il dirigera l’ensemble orchestral de Bordeaux ; le flûtiste français Julien Beaudiment, l’un des plus doués de sa génération ; le jeune pianiste de jazz Dexter Goldberg, prix du Concours Léopold Bellan 2016 ; la soprano lyrique Anna Neufeld;  le baryton coréen, Chi Hoon Lee, réinvité à la demande du public littéralement séduit l’année dernière…

L’Académie

Des musiciens du monde entier ou/et des professeurs enseignant dans des écoles prestigieuses donnent des cours aux élèves (futurs professionnels ou grands amateurs) qui s’inscrivent sans aucune limite d’âge: le plus âgé avait 82 ans! Une occasion unique qui ne se trouve qu’au Music Festival.

La rédaction de Luxury Touch a eu le privilège d’assister à trois concerts dans ce paradis qu’est le Cap Ferret. Retour sur ces concerts riches en émotions…

Lundi 10 juillet (21h)

Le concert Hommage aux jazzmen qui auraient 100 ans en 2017: Ela Fitzgerald, Buddy Rich, Tadd Dameron, Dizzy Gillespie, Afro Blue, Come Candela, Lady Bird. L’écrin choisi était les jolis paysages de Jane de Boy à Claouey. La brochette de talents au commande de ce concert était: Shekinah Rodz (saxophone & percussions), Laurent Bataille (Batterie), Dexter Goldberg (piano), Mathieu Tarot (trompette) et Olivier Gatto (contrebasse). Le public leur a réservé un triomphe, largement mérité!

Crédit photo: Corinne Sadaune

Crédit photo: Corinne Sadaune

Mardi 11 juillet (18h 30)

Le concert des Révélations & Jeunes Talents dans l’étonnante chapelle de l’Herbe — chapelle de la Villa algérienne de style mauresque mêlant croix chrétienne et croissant islamique réunissait la Coréenne Yun Youg Cho pour un répertoire traditionnel au daegum (instrument). Un moment merveilleux de grâce absolu! Suivait le jeune trompettiste Alexander Ruvblev, issu du Conservatoire de Moscou, qui a bluffé le public par son jeu puissant et sa virtuosité! Le duo belge Edenwood, guitare et violoncelle, jouait tout en finesse des œuvres du 20e et 21 siècle.

Crédit photo: Corinne Sadaune

Crédit photo: Corinne Sadaune

Le jeune trompettiste russe. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le jeune trompettiste russe. Crédit photo: Corinne Sadaune

Mardi 11 juillet (21 h)

Un grand moment de musique, le concert «Mélodies et opéra» a eu lieu dans un décor naturel idyllique à Pointe aux Chevaux (Grand Piquey). Un piano sur la scène, au loin la mer, les bateaux, les pins devant vous, la nuit qui tombe petit à petit au son des mélodies… le ciel qui se métamorphose dans des coloris pastel bleu, violet, rose avant que la nuit prenne place… Un moment intemporel, empreint de beauté. On a débuté en poésie par le magnifique Clair de Lune de Debussy, Gretchen am Spinnrad de Schubert, La remarquable Danse macabre de Camille Saint-Saëns et la version de Liszt, Norma de Bellini, Sola perduta abbandonata de Puccini, Im Abendrot de Richard Strauss, El Trust de Ios Tenorios de José Serrano… Eric Artz sublimait les partitions au piano, José Antonio Navarro (ténor) et Anna Neufeld et Lisa Ziehm (sopranos) ont charmé de leurs chants les spectateurs. Une longue ovation a terminé le concert.

Crédit photo: Corinne Sadaune

Crédit photo: Corinne Sadaune

Ce festival est l’occasion unique de rencontrer des artistes internationaux et des jeunes talents dans plusieurs lieux enchanteurs. S’il fallait le résumer en une phrase, ce serait: «Un concert unique dans un lieu unique chaque soir». On a aimé particulièrement l’esprit de partage qui règne et l’accueil chaleureux fait par tous les bénévoles (un immense Merci à Jose-Maria de Heredia et Félix Tanneur). Rendez-vous l’année prochaine pour la 8e édition pour vibrer encore une fois!

 

Cap Ferret Music Festival, presqu’île de Lège-Cap Ferret 33970 Cap Ferret.

Tél: 05 56 03 94 49. www.capferretmusicfestival.com/

A faire:

Le phare est classé Monument historique, il faut grimper (courageusement !) les 258 marches de son escalier en colimaçon pour admirer un panorama d’exception.

Juste à côté, visitez librement un blockhaus construit en 1943 qui vient juste d’être désensablé en 2010. Il faisait partie des éléments de défense du Mur de l’Atlantique.

L’église Notre-Dame-des-Flots

Construite ne 1966, elle vient de fêter ses 50 ans de création en 2016. Elle était une église ultra-moderne pour l’époque et même en 2017! Son clocher est une colonne s’élevant très haut dans le ciel et on ne peut que l’apercevoir de loin. A l’intérieur, les vitraux colorés sont magnifiés par la lumière et elle mérite vraiment la visite.

Les bonnes tables:

Le Central

Cuisine délicieuse du chef Arthur Lecocq. 50 Bd de la Plage. Tél: 05 57 17 53 24. www.lecentral-capferret.com/

Chez Hortense

Une institution depuis 4 générations, face à la dune du Pilat !

Av du Sémaphore, Pointe du Cap Ferret.

 

Y aller:

Voiture: depuis rocade Bordeaux prendre sortie 11 direction Cap Ferret.

Train + bateau: descendre à la gare d’Arcachon, puis navette maritime UBA. Acheter son billet avant le trajet.

Train + bus: descendre à la gare de Bordeaux St-Jean puis bus Citram Ligne 601.

Renseignement hébergement:

Office du tourisme de Lège-Cap Ferret: 05 56 03 94 49. info@lege-capferret.com

Sublime paysage du Cap Ferret. Crédit photo: Corinne Sadaune

Sublime paysage du Cap Ferret. Crédit photo: Corinne Sadaune

La dune du Pilat. Crédit photo: Corinne Sadaune

La dune du Pilat. Crédit photo: Corinne Sadaune

La chapelle de l'Herbe.

La chapelle de l’Herbe.

Le phare. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le phare. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le meilleur moyen pour venir à Cap Ferret avec la navelle maritime depuis Arcachon. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le meilleur moyen pour venir à Cap Ferret avec la navelle maritime depuis Arcachon. Crédit photo: Corinne Sadaune

La chapelle de l'Herbe. Crédit photo: Corinne Sadaune

La chapelle de l’Herbe. Crédit photo: Corinne Sadaune

 

 

 

Post a comment