L’histoire

En hiver, un homme marche dans la neige, accompagné de son chien. Ce soir, il retrouvera ses compagnons qui empruntent un autre itinéraire. C’est son premier hiver et il est surpris par l’intensité du froid qui l’oblige à construire un feu…

© Vincent PONTET. DR.

Notre avis

Ce premier spectacle de la saison de la Maison de Molière est mis en scène par Marc Lainé (scénographie et costumes également). Une fois de plus la troupe talentueuse du Français nous transporte dans cette pièce, brève et tragique, tirée d’une nouvelle de l’écrivain américain Jack London (1876-1916), le célèbre auteur de L’Appel de la forêt et de Croc-Blanc, une aventure implacable contre la Nature hostile comme l’écrivain savait si bien l’écrire… L’histoire d’un trappeur affrontant les périls de la Nature avec comme seul compagnon son chien représenté ici par un comédien (Alexandre Pavloff)! Le chien assiste à la lutte de l’homme contre le froid et les comédiens transposent très bien ce texte puissant, on ressent totalement l’état de tension, la vulnérabilité de l’homme seul face à la Nature implacable… On aime les écrans dévoilant en gros plans la fatigue et l’angoisse du héros qui se fait palpable au fur et à mesure que la situation se détériore. Une pièce à découvrir rapidement, clap de fin le 21 octobre !

 

Distribution: Alexandre Pavloff, Pierre Louis-Calixte, Nâzim Boudjenah. Version scénique, mise en scène, costumes: Marc Lainé.

Nouvelle production. Jusqu’au 21 octobre 2018.

Studio-Théâtre, galerie du Carrousel du Louvre, place de la Pyramide inversée, 99 rue de Rivoli 75001 Paris. Du mercredi au dimanche à 18 h 30. www.comedie-francaise.fr

© Vincent PONTET. DR.