Sous ce nom énigmatique (Yikou signifie bouchée en chinois) se cache un restaurant — dédié à la tradition culinaire chinoise et la gastronomie française — ouvert par Pierre et Chen, l’un chinois et l’autre français. Rendez-vous du côté de Stalingrad pour un voyage inédit avec une Symphonie de saveurs qui explosent en bouche

La carte dévoile des mets qui interpellent: frites revisitées façon pâte de riz, Bao au civet de sanglier relevé au vin de riz de Shaoxing & cranberries, Raviole Litchi-Homard et seitan aux algues de Bretagne infusée à la bisque de homard avec sauce beurre blanc-litchi… Tout un programme! Les plats sont servis dans des paniers en bois, s’empilent en fonction de votre appétit et de votre commande. Il est difficile de choisir car il y a là beaucoup de créations osées qui mettent l’eau à la bouche… On s’est régalés avec des dim sum végétariens, des «Tout Fu» jardinier (crêpes garnies de daïkan, asperges & shitakés), des Brins de Foyi (ravioles à la tome de chèvre frais et au kaki séché fumé au foin de Grau), des Provençaï (ravioles d’aubergine à la provençale, tomates à l’huile d’olive, pâte de haricots rouges chinois, duo de basilic et graines de tournesol), des dim sum marins, JackieTsaï (ravioles de Saint-Jacques, crevettes, carottes, fondantes, céleri croquant et pain d’épices), des Sacré Kao (ravioles traditionnelles de crevettes condimentées au poivre du Népal, pâte aux biscuits roses de Reims) et d’un formidable Bao Burger végétarien, débordant de légumes. Et pour accompagner ce festin, on a beaucoup apprécié les Chen Fries (frites de riz croustillantes condimentées au cumin).

A l’heure des desserts, le Frisson de Jiao s’imposait par sa légèreté: une délicieuse glace végétale aux baies de Sichuan sur lit de fruits frais flambés au sucre noir. Pour vous mettre les papilles en émois, rendez-vous chez Yikou!

Yikou, 49 rue de l’Aqueduc 75010 Paris. Tél : 09 83 76 44 64. www.yikou.fr/

Yikou. DR.

Yikou. DR.

Burger. DR.

Burger. DR.

Raviolis. DR.

Raviolis. DR.

© Corinne Sadaune

© Corinne Sadaune

 

 

Post a comment