Les amateurs de gastronomie, de vins et de paysages de cartes postales, doivent se rendre dans une région encore trop méconnue: le Salento, une région nichée dans le talon de la botte italienne. Ce petit Paradis est bordé heureusement par la mer Ionienne à l’ouest et par la mer Adriatique à l’est. Seulement 50 kilomètres de terres les séparent! Ses plages de sable blanc sont réputées et souvent on la surnomme la «Caraïbe de l’Italie». On trouve dans le Salento des paysages à couper le souffle, d’un côté un superbe littoral avec des plages à l’eau turquoise et, de l’autre, à l’intérieur des terres, des collines verdoyantes peuplées d’oliviers millénaires. Cerise sur le gâteau, la cuisine méditerranéenne du Salento fait partie des meilleures au monde! Embarquement immédiat pour le Salento, on vous révèle nos coups de cœur et nos bonnes adresses pour passer un mémorable séjour.

I Faraglioni di Sant’Andrea. © Corinne Sadaune

I Faraglioni di Sant’Andrea

Entre Lecce et Otrante, à Melendugno, contempler ce magnifique spectacle de rochers de pierre blanche, dont le plus majestueux est en forme d’arche, fait partie des incontournables du Salento. Un paysage à couper le souffle avec la mer cristalline se faufilant entre ces rochers aux formes incroyables, un moment inoubliable de beauté naturelle!

Le musée incontournable: Le musée archéologique di Oria

De belles pièces archéologiques à découvrir: amphores, vaisselle, pots etc.

© Corinne Sadaune

Le couvent «La Visitazione» dei Frati Minori Salice Salentino

Un couvent splendide: Les frères vendent leur propre production d’alcool pour leurs bonnes œuvres: limoncello et grappa.

Salento en miniature (Salento in miniature)

Les touristes qui veulent avoir un aperçu de la beauté de la péninsule du Salento feront un arrêt dans ce parc thématique, niché dans un grand jardin botanique, avec quelque mille exemplaires de bonsaïs. L’occasion de découvrir églises, monuments artistiques et architecturaux… construits à l’identique avec les mêmes pierres et matériaux à l’échelle 1.35.

Salento en miniature. © Corinne Sadaune

A voir aussi :

La crèche du Presepe Artistico Policenico di Salice Salentino. Pour admirer les scènes de l’enfance et de la passion du Christ.

Les spécialités gastronomiques à ne pas manquer:

Les pâtes locales: Les fameuses orecchiette (petites pâtes en forme d’oreilles) sont accompagnées très souvent de légumes. On a apprécié celles cuisinées avec de petits fenouils
 des pommes de terre et de la roquette,

Le poisson: On déguste toutes sortes de poissons et fruits de mer: moules, oursins, petits poissons marinés, seiches, huîtres, soupes…

L’huile, l’or vert: Première productrice de la péninsule, les oliviers séculaires font partie intégrante du paysage.

Pour rapporter huiles d’olive, olives et pâtes locales, on vous conseille la coopérative Oleificio très bien achalandée (voir adresse dans notre carnet de voyage) et l’Azienda Agricola Nachiro pour la qualité de ses huiles d’olive.

 Le vin, plaisirs du Salento

La cave coopérative Salice Salentino: On vous conseille cet établissement vinicole pour une visite suivie de dégustation. Il faut savourer le vin Negro Amaro et surtout le Primitivo, vin fameux des Pouilles, qui fait partie des dix meilleures régions préférées des amateurs de grands vins dans le monde.

La cave coopérative Salice Salentino © Corinne Sadaune

La cave Leone de Castris: Toujours dans la petite commune rurale de Salice Salention se trouve Leone de Castris, cave ancienne vinicole, qui mérite largement de faire un arrêt pour la qualité de ses crus: Five Roses Anniversario, Donna Lisa Malvasia Bianca, Villa Santera Primotivo Rosso… et son musée du vin (photos, affiches, bouteilles anciennes…).

Le Castello Monaci: Entouré par quelque 3000 oliviers et 200 hectares de vignes, ce magnifique château se loue pour des mariages de contes de fées. Excellents vins dans la cave.

Castello Monaci.© Corinne Sadaune

La ferme agricole incontournable, la Villa Buontempo

Nichée à côté de Francavilla Fontana, cette ferme mérite le détour ; elle est une dépendance de l’habitation principale prestigieuse, villa d’une famille noble du XVIIIe siècle, les Carissimo. Une ravissante chapelle privée fait toujours partie du domaine. Ce havre de paix produit de l’huile d’olive extra vierge, des fruits, du miel, des légumes (délicieuses asperges), des confitures et du vin… Tous les visiteurs sont les bienvenus pour déguster les produits et les acheter sur place dans la boutique. On a eu le privilège de s’y arrêter pour déguster une cuisine locale délicieuse ainsi que d’excellents vins régionaux. Les olives servies à l’apéritif étaient un pur régal ! Des animaux sont en liberté et se baladent dans la ferme: oies, chèvres, poules … Giorgio le cochon, élevé et chouchouté comme un animal de compagnie, profite des verts pâturages de la ferme et coulera ici des jours heureux toute sa vie!

La propriétaire et ses merveilleuses olives à la Villa Buontempo. © Corinne Sadaune

Les tables pour les gourmets:

Restaurant A Kilometrozero à Supersano: Notre restaurant coup de cœur, une découverte gastronomique haute en saveurs avec une cuisine typique des plus authentiques.

Ristorante In via Roma à Cavallino: De succulentes pâtes fraîches préparées à la main.

Où dormir?  Le Grand Hotel Riviera di Santa Maria al Bagno

Ce magnifique établissement 4 étoiles Supérieur est idéalement niché le long de la mer entre Gallipoli et Nardò. Il est l’un des fleurons du groupe CDSHotels. On apprécie la blancheur immaculée et ses terrasses donnant directement sur la mer cristalline de la baie. Pour profiter sereinement de l’hôtel et de ses 98 chambres, l’hôtel dispose d’un restaurant, d’une piscine de rêve donnant sur la mer ionienne, protégé par quelques pins dans un parc méditerranéen et d’une plage privée bordée de transats et parasols. Le sable est fin, doux, la mer a différentes variations de bleu intense d’une beauté infinie que l’on ne se lasse pas de contempler. Tout pour être heureux, pied à terre idéal pour visiter les plus belles localités du Salento et des Pouilles.

Le Grand Hotel Riviera di Santa Maria al Bagno. © Corinne Sadaune

Vous l‘aurez compris, nous sommes sous le charme de cette belle région, sortant des sentiers battus. Notre seule envie est d’y retourner le plus rapidement possible pour de nouvelles découvertes!

Nous remercions particulièrement Carmen Mancarella, directrice du magazine de tourisme Spiagge, qui nous a fait découvrir son riche carnet d’adresses.

La Villa Buontempo. © Corinne Sadaune

Mon ami Giorgio à la Villa Buontempo. © Corinne Sadaune

Le Grand Hotel Riviera di Santa Maria al Bagno. © Corinne Sadaune

La mer à Santa Maria al Bagno. © Corinne Sadaune

La cave Leone de Castris. © Corinne Sadaune

Museo di Oria.© Corinne Sadaune

 

Carnet de voyage

 Y aller:

Paris-Bari, vols directs.

La Villa Buontempo

Antica Azienda Agricola, Villa Buontempo, Contrada Buontempo 1, 72021 Francavilla Fontana (BR) Italie. www.villabuontempo.it

 Restaurant A Kilometrozero

Via Maggiore Galliano, 23, 73040 Supersano.

www.ristorantekilometrozero.com

Ristorante In via Roma

Cavallino (LE)

www.ristorantepastificioinviaroma.it

 Leone de Castris

Via Senatore de Castris 73015 Salice Salentiono. www.leonedecastris.com/

 La cantina coopérative Salice Salentino

Via P. Nenni, 12 73015 Salice Salentino Lecce.

Le Castello Monaci

www.castellomonaci.com

 Oleificio Coop. Melendugno, viale Einaudi 3 Melendugno.

Azienda Agricola Nachiro

www.nachiro.it

Salento en miniature

Strada Provinciale Salice-Veglie: km 1,2.

www.salentoinminiatura.it/

Le Grand Hotel Riviera di Santa Maria al Bagno

Via Emanuele Filiberto N.172/174, 73050 Santa Maria al Bagno, Nardo, Italia

www.cdshotels.it/grand-hotel-riviera/

www.cdshotels.it 

et aussi à Otranto: I Basiliani Resort & Spa

Via Renis 73 0 28 Otranto. www.cdshotels.it 

La crèche du Presepe Artistico Policenico di Salice Salentino.

Via Giovanni 23, Salice Salentino

 Le musée archéologique di Oria

Via Piave 5 |C/o Martini Palace72024 Oria.