Au cœur de la Vendée, Le Puy du Fou, 2e parc à thème de France, vient de fêter ses 40 ans! Il a été élu Meilleur Parc au monde en 2012 et 2014. Avez-vous lu ce chef d’œuvre de la science-fiction La machine à explorer le temps (1895) de l’auteur britannique Herbert George Wells relatant l’histoire d’un explorateur du temps? S’il existait vraiment l’explorateur du temps aurait certainement adoré le Puy du Fou car ce parc, sortant des sentiers battus, propose de découvrir plusieurs époques: l’Antiquité, le Haut et le Bas Moyen Age, la Renaissance, le Grand Siècle, le XVIIIe siècle et la Belle Epoque jusqu’au XXe siècle. Pour profiter pleinement du parc, on vous recommande d’y dormir dans la Cité Nocturne qui compte 5 hôtels. On vous embarque dans notre périple haut en couleur et en émotions… avec le credo du parc «faire battre le cœur des visiteurs».

Nos spectacles de prédilection:

 La Cinéscénie

Cette surproduction, digne d’un film de cinéma, est jouée sur une des scènes les plus grandes au monde. Sur 23 hectares quelque 3800 comédiens, tous bénévoles: enfants, parents, enfants, animaux, mettent la main à la pâte pour dévoiler un spectacle mémorable et grandiose, relatant le destin de la famille Maupillier, du Moyen Age jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Un show hors norme avec 130 cavaliers, 28 000 costumes, 850 pièces d’artifice, 150 jets d’eau et 20 drones autonomes!13 200 spectateurs peuvent y assister du 3 juin, jusqu’au 9 septembre. Les spectateurs arrivent avant la tombée de la nuit, s’installent dans les gradins (prévoir petite laine même en été !) et du début jusqu’au feu d’artifice final, on est ébloui devant la mise en scène et les effets spéciaux. On ressort également ému par l’Histoire de France restitué pour la famille Maupillier. Un show éblouissant!

 Le Bal des Oiseaux Fantômes

Autour des ruines d’un château fort, Eloïse et Aliénor font revivre le temps des fauconniers avec une multitude d’oiseaux: aigles des Etats-Unis à tête blanche, vautours, faucons, chouettes, milans, colombes blanches, cigognes… qui rasent souvent la tête du public! On est subjugué par ce fantastique ballet aérien avec le clou du spectacle où quelque 210 oiseaux «dansent» simultanément dans le ciel. Tout simplement envoûtant, notre spectacle préféré!

 Le Dernier Panache

Le parc a remporté l’Oscar de la Meilleure Création au Monde lors de la cérémonie «Thea Awards 2017» (Los Angeles) qui célèbre l’excellence dans la création de spectacles dans l’univers de l’Entertainment mondial — parmi plus de 700 parcs et spectacles dans une quarantaine de pays. Il faut dire que la mise en scène à 360° est grandiose avec une tribune tournante emportant 2400 spectateurs (comédiens, travelling, décors réels et projection vidéo) à travers l’histoire de François-Athanase Charette de la Contrie, ancien officier de marine et héros de la guerre de Vendée. On est complétement emporté par ce spectacle fabuleux et émouvant.

Le Secret de la Lance

Marguerite se voit offrir une lance par Jeanne d’Arc alors que les chevaliers partent guerroyer à Orléans. On s’émerveille des cascades des cavaliers et des effets spéciaux incroyables, du grand spectacle!

Le Signe du Triomphe

Le peuple gaulois se rebelle contre l’occupant romain et des prisonniers vont affronter plusieurs épreuves cruelles des jeux du Cirque: combats de gladiateurs et courses de chars sous les acclamations et les huées des spectateurs et des comédiens! On admire l’impressionnante reconstitution du stadium gallo-romain, qui peut contenir 6000 personnes par spectacle, à l’image du Colisée de Rome.

Les Vikings

De féroces guerriers vikings débarquent de leurs drakkars pour piller un village. On est bluffé par le bateau de 20 mètres de long surgissant du fond de l’étang! On salue le geste des équipes qui ont adopté un petit chien à la Spa pour le spectacle!

Crédit photo: Corinne Sadaune

 

Pour faire ripaille

Deux nouveaux restaurants viennent d’ouvrir, L’Ecuyer Tranchant niché dans La Citadelle pour un buffet généreux (à volonté) à la manière d’une authentique cuisine médiévale: fricassée de volaille en «barbouille», omelettes garnies, fromages, brioches vendéennes, poires à l’hypocras etc. et La Mijoterie du Roy Henry avec son décor Renaissance. On a particulièrement apprécié Le Bistrot avec son atmosphère 1900 et ses grandes baies vitrées. On a débuté par un apéritif local très agréable, le Troussepinette avec des pousses d’épines vendéennes. En entrée une Assiette Côte de Lumière avec saumon fumé, pommes de terre et toasts suivie d’un généreux Cabillaud du Violoneux avec pois maraîchers et duo de carottes. Pour terminer en beauté par une coupe du Quadrille avec fraises et glace vanille. La boutique de souvenirs est juste en face, c’est pratique pour faire ses emplettes, il y en a pour tous les goûts et tous les prix!

Le nouveau restaurant La Mijoterie du Roy Henry. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le nouveau restaurant La Mijoterie du Roy Henry. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le Bistrot. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le Bistrot. Crédit photo: Corinne Sadaune

Petit rappel historique:

1977: Philippe de Villiers tombe amoureux du château du Puy du Fou, enfoui sous la végétation. 1978: la première représentation de la Cinéscénie se joue avec quelque 600 Puyfolais.

1989: devant le succès du spectacle, le Puy du Fou ouvre le Grand Parc conciliant un nouveau genre de parc à thème avec le spectaculaire et l’émotion.

1993: Alexandre Soljenitsyne préside une soirée exceptionnelle au Puy du Fou pour rendre hommage aux Vendéens.

2007: le premier hôtel à l’intérieur du parc ouvre ses portes sous la forme d’une villa gallo-romaine. En 2017, on trouve 5 hôtels de siècle différents, le dernier se nomme La Citadelle pour plonger dans l’atmosphère du Moyen Age: lits en chêne, étoffes cossues, fresques murales peintes à la main, lanternes suspendues… mais heureusement avec tout le confort: TV et salle de bain!!!

Le dernier hôtel 2017, la Citadelle. Crédit photo: Corinne Sadaune

Le dernier hôtel 2017, la Citadelle. Crédit photo: Corinne Sadaune

Crédit photo: Corinne Sadaune

Crédit photo: Corinne Sadaune

Le Puy du Fou. 85590 Les Epesses. www.puydufou.com/fr/accueil

Y aller depuis Paris:

En train, gare Montparnasse jusqu’à Angers (1h 30), prendre ensuite la navette à la gare routière (1h30) jusqu’au parc. Il faut impérativement réserver à l’avance la navette. Réservations: 0 820 09 10 10.

Crédit photo: Corinne Sadaune

Le Signe du Triomphe. Crédit photo: Corinne Sadaune

dig

Crédit photo: Corinne Sadaune

Les Iles de Clovis. Crédit photo: Corinne Sadaune

Les Iles de Clovis. Crédit photo: Corinne Sadaune

 

 

 

Post a comment