Cette année, L’Opéra de Paris fête ses 350 ans et l’Opéra Bastille ses 30 ans. Fruit d’un partenariat entre la Bibliothèque nationale de France et l’Opéra de Paris, l’exposition rend hommage à l’âge d’or de cette institution en explorant la période de 1828 à 1867.

Lié au XIXe siècle, le grand opéra français se caractérise par une scénographie somptueuse et la présence d’un ballet. Sous le premier Empire, Médée de Cherubini et La Vestale de Spontini font figure d’œuvres pionnières. On découvre en 1828, Auber, avec La Muette de Portici et Rossini avec Guillaume Tell. C’est toutefois Meyerbeer qui donne au grand opéra ses lettres de noblesse en composant Robert le Diable, Les Huguenots et Le Prophète. Privilégiant les sujets historiques, le grand opéra est aussi l’expression des passions du temps. Sous Louis-Philippe, avec l’impulsion de personnalités comme Mérimée, Guizot ou Viollet-le-Duc, la France cultive le passé et le patrimoine. La musique et la danse le magnifieront.

Le public aura le loisir de contempler des archives rares: tableaux, maquettes de décors, manuscrits musicaux…

Palais Garnier, Bibliothèque-musée de l’Opéra, 75009 Paris.

Entrée à l’angle des rues Scribe et Auber.

Du 24 octobre 2019 au 2 février 2020.

Affiche_de_Don_Carlos_opéra_de_Verdi_d’après_le_dessin_d’A._de_Neuville_lithographie_BnF_département_de_la_Musique_BMO_©_BnF-BMO
Paul_Lormier_Esquisse_de_costume_de_Jean_de_Leyde_lors_du_couronnement_dans_Le_Prophète_BnF_département_de_la_Musique_BMO_©_BnF

Visuel de Une: Maquette de décor pour L’Africaine ©_BnF-BMO