Kôichi Kurita, artiste japonais, expose sa nouvelle installation à Chambord avec une matière très commune: la terre qu’il affectionne particulièrement. Depuis plus d’une vingtaine d’années, l’artiste a prélevé des poignées de terres sur différents endroits de la planète constituant ainsi au fil des ans une «bibliothèque» gigantesque qui compte aujourd’hui plus de 40 000 échantillons! Il n’ajoute rien à ses prélèvements, aucun colorant, se contentant de soustraire toutes les impuretés (végétaux, déchets, scories). Exposant ce qui est habituellement caché sous nos pieds, découvrez dans la chapelle sa spectaculaire installation au sol avec 1000 terres prélevées ces dernières années formant un rectangle de 12 mètres de long sur 5 mètres de large. La diversité des couleurs forme une immense toile du territoire des villages qui longent la Loire. Les prélèvements ont été glané par Kôichi, en particulier lors de ses deux résidences de trois mois à Chambord en 2015 et 2016. A l’intérieur de la galerie menant à la chapelle se dévoilent 200 fioles de terres et les cartes postales que l’artiste a envoyées à Chambord pendant deux ans. Sur chaque carte trois échantillons infimes de terres emprisonnées sous un ruban adhésif !

Un travail méticuleux, empli d’une grande poésie que la rédaction vous invite à découvrir sans plus tarder!

Domaine national de Chambord 41250 Chambord. Jusqu’au 12 février 2017.

Tél : 02 54 50 40 00. www.chambord.org

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Photo: Corinne Sadaune

Corinne Sadaune

 

 

 

Post a comment