© Brigitte Enguerand, coll. Comédie-Française.

L’histoire:

Elle débute dans une atmosphère joyeuse lors de Noël autour d’une famille de comédiens: Helena (Dominique Blanc), ses trois fils, leurs femmes, leurs enfants, les servantes ainsi que les acteurs du théâtre dirigé par Oscar (Denis Podalydès), époux de la belle actrice Emilie (Elsa Lepoivre).

À la mort d’Oscar, Emilie abandonne la direction de la troupe qui lui avait été confiée pour épouser l’évêque Edvard Vergerus (Thierry Hancisse). Elle en a assez de jouer des rôles, elle veut vivre dans la vérité, la passion. Et ce sera en effet une passion, au sens le plus tragique du terme. Dans la maison sinistre où elle s’installe avec ses deux enfants, Alexandre (Jean Chevalier) et Fanny (Rebecca Marder), l’évêque dévoile sa vraie nature: puritaine, sadique, perverse…

© Brigitte Enguerand, coll. Comédie-Française

Notre avis

«Je peux exister sans faire de film, mais je ne peux exister sans faire de théâtre». Ingmar Bergman

L’année du centième anniversaire de la naissance du maître suédois Ingmar Bergman (1918-2007), cette œuvre, déclaration d’amour au théâtre, entre au répertoire de la Maison de Molière.

La mise en abyme est exécutée de main de maître par Julie Deliquet. Au départ, les spectateurs sont plongés dans l’insouciance avec la gaieté, le champagne, les rires… mais lorsque le père meurt subitement, pendant la répétition d’Hamlet, la tragédie s’annonce vite pour Fanny et Alexandre. Pour leur malheur leur mère coupe les ponts avec son passé et ils vont vivre un véritable cauchemar chez leur beau-père, l’évêque, Edvard Vergerus (Thierry Hancisse). Lors de la deuxième partie, on est confronté à la cruauté de cet homme puritain et malveillant. Les enfants arriveront-ils à s’en sortir? Pour le savoir, réservez vite vos places au Français! Chapeau bas à toute la troupe et plus particulièrement à Thierry Hancisse et Denis Podalydès (Oscar).

© Brigitte Enguerand, coll. Comédie-Française

 Comédie-Française, place Colette 75001 Paris.

Nouvelle production. Entrée au répertoire. En alternance, jusqu’au 16 juin 2019. Matinées à 14h, soirées à 20h 30. www.comedie-francaise.fr

Pièce d’Ingmar Bergman, 
mis en scène par Julie Deliquet.

Avec la troupe de la Comédie-Française:

Véronique Vella, Thierry Hancisse, Anne Kessler, Cécile Brune, Florence Viala, Denis Podalydès, Laurent Stocker, Elsa Lepoivre, Julie Sicard, Hervé Pierre, Gilles David, Noam Morgensztern, Anna Cervinka, Rebecca Marder, Dominique Blanc, Julien Frison, Gaël Kamilindi, Jean Chevalier et les comédiennes de l’académie de la Comédie-Française Noémie Pasteger et Léa Schweitzer.

 

Une pensée sur “«Fanny et Alexandre» à la Comédie-Française”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.