13240632_1105826602771608_5175840170015707239_n

thumb_1350_film_poster_293x397C’est parti pour le 3ème jour de ce 69ème Festival de Cannes. Toujours autant de strass, de stars et de paillettes sur la Croisette tandis que les films en compétition pour la Palme d’Or ne cessent de défiler aujourd’hui. Si nous avons décidé pour l’instant vous présenter les films en compétition officielle, promis, si j’y arrive, j’essaierai d’en faire quelques uns qui concourent pour Un Certain Regard.

Premier film en compétition de la journée, Ma Loute de Bruno Dumont. Je déclare ce troisième jour du Festival de Cannes ouvert !

Eté 1910, Baie de la Slack dans le Nord de la France. De mystérieuses disparitions mettent en émoi la région. L’improbable inspecteur Machin et son sagace Malfoy (mal)mènent l’enquête. Ils se retrouvent bien malgré eux, au coeur d’une étrange et dévorante histoire d’amour entre Ma Loute, fils ainé d’une famille de pêcheurs aux moeurs bien particulières et Billie de la famille Van Peteghem, riches bourgeois lillois décadents.
CASTING: Fabrice LUCHINI, Juliette BINOCHE,  Valeria BRUNI TEDESCHI, Jean Luc VINCENT, RAPH & Brandon LAVIEVILLE

Ce qu’on en pense : Un casting impeccable, une histoire peut être trop folle pour la Palme d’Or mais avec une sincérité et un grand caractère attachant. Telle une farce coup de cœur, nous vous invitons à découvrir en salles obscures cette œuvre singulière, parfois féroce, satirique et qui pourtant envoûte. Une révélation, ce 3ème jour de Festival s’annonce bien, très bien.

CANNES, FRANCE - MAY 13: Blake Lively seen at the Majestic Hotel during the 69th Annual Cannes Film Festival on May 13, 2016 in Cannes, France. (Photo by Neil Mockford/Alex Huckle/GC Images)

CANNES, FRANCE – MAY 13: Blake Lively seen at the Majestic Hotel during the 69th Annual Cannes Film Festival on May 13, 2016 in Cannes, France. (Photo by Neil Mockford/Alex Huckle/GC Images)

Entre deux projections, une virée sur la Croisette, on croise une Blake Lively en Versace devant le Majestic avant qu’une foule ne se forme, c’est un peu ça la magie cannoise. Certains y vont pour être vus, d’autres pour voir et ceci entraine la magie d’un Festival Mythique.

thumb_1370_film_main_293x397C’est l’heure de découvrir I Daniel Blake de Ken Loach. C’est étrange, j’ai l’impression que la journée avait trop bien commencé, peut être n’était-ce qu’une impression…

Synopsis: Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction.
Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450 km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil.
Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…
Casting: Dave JOHNS, Hayley SQUIRES, Katie Briana SHANN & Phillip MCKIERNAN

Ce qu’on en a pensé :  J’avais beaucoup aimé Jimmy’s Hall mais cette fois-ci, je suis perplexe. Autant, j’aime toujours le style de Ken Loach, on y retrouve les gens qui perdent, essence du drame et un traitement aussi épuré que juste mais quelques choses me dérange. Peut être est-ce l’ambiance d’un film qu’on présente comme le dernier de M. Loach ? J’ai l’impression que I Daniel Blake manque peut être de nuances tout en restant très humaniste et sincère, et c’est ce petit rien qui pour moi, ne colle pas. Cependant, difficile de nier l’émotion de celui-ci alors on lui pardonne. Le film n’a pas encore de date de sortie prévue en France mais ce n’est qu’une histoire de temps.

Pour terminer la journée sur une petite note alcoolisée, on découvre une petite exclusivité pour la Croisette, le Magnum de la vodka Belvedere Silver Laser personnalisable.

TopShot-Black

Pour fêter sa 10ème année consécutive de présence à Cannes, Belvedere Vodka investit comme toujours les lieux les plus recherchés de la Croisette jusqu’au 22 mai 2016 dont le Club by Albane. Pour la première fois, le design du magnum d’ 1,75 litre est revisité avec la possibilité de faire graver un court message au dos. La base rétro-éclairée du magnum révèlera non seulement les arbres emblématiques de Belvedere, mais également la personnalisation choisie, se transformant ainsi en pièce unique.

De quoi donner l’envie de s’y rendre, qu’en pensez-vous ?

Cannes Jour 3, le Bilan : Les réactions à chaud c’est bien, les réactions à froid sont quand même un peu plus consistantes. Les deux films de la journée nous ont offert de beaux moments de cinéma, chacun à sa manière. En tout cas, on espère que les prochains jours seront de ce même niveau. 

Il est l’heure pour moi de vous laisser avant de me rendre en soirée Cannoise. On se retrouve demain pour un nouveau récapitulatif de la journée. Vous étiez avec nous en salle de projection ? N’hésitez pas à nous donner votre avis. Sur ce, à demain.

Cheers. Thomas

Post a comment