Photo : Vincent PONTET

Rendez-vous au Français pour découvrir un Marivaux inédit qui n’a été joué que … deux fois depuis sa création en 1734 — la pièce ayant été victime d’une cabale sans rapport avec ses qualités intrinsèques.

L’histoire est celle d’un jeune Parisien Rosimond qui doit se marier avec un bon parti, une fille de comte. Mais le beau garçon, précieux et ridicule, pétri des codes parisiens, ne sait ouvrir son cœur à la charmante Hortense. Piquée, cette dernière décide de le corriger de son arrogance tandis qu’une ancienne maîtresse fait le voyage pour empêcher leur mariage.

Ce chassé-croisé amoureux, dans un décor champêtre s’inspirant très librement du peintre Hubert Robert et avec des costumes prenant pour référence Chardin et Greuze, nous entraîne avec bonheur dans le XVIIIe siècle en résonance directe avec notre siècle. Aujourd’hui l’on appellerait peut-être un jeune élégant aux manières affectées par le terme de Fashion Addict et nous connaissons tous dans notre entourage des êtres imbus de leur personne, assurés de leur supériorité. On s’amuse beaucoup grâce à la langue ciselée de Marivaux où les Parisiens comme les Provinciaux sont prisonniers de leurs stéréotypes sociaux. Pour ce qui est du dénouement, nous ne dirons rien pour laisser la surprise à ceux qui n’ont pas lu le texte!

Le Petit-Maître corrigé est une grande pièce du XVIIIe qui mérite d’être découverte au plus vite!

Comédie en 3 actes et en prose de Marivaux. Mise en scène Clément Hervieu-Léger.  Avec la troupe de la Comédie-Française: Florence Viala, Loïc Corbery, Adeline d’Hermy, Pierre Hancisse, Claire de La Rüe du Can, Didier Sandre, Christophe Montenez, Dominique Blanc
et la comédienne de l’Académie Ji Su Jeong.

Salle Richelieu, place Colette 75001 Paris. Jusqu’au 24 avril 2017. www.comedie-francaise.fr

Corinne Sadaune

Photo : Vincent PONTET

Photo : Vincent PONTET

Photo : Vincent PONTET

Photo : Vincent PONTET

 

 

 

Post a comment