Le «Trophée performance Eco » décerné aux Parfumeries Fragonard

Women Equity

Premier programme européen dédié à l’accompagnement financier et opérationnel des PME de croissance dirigées par les femmes

dévoile

L’Édition 2013 du Palmarès Women Equity des 50 premières entreprises de croissance au féminin

En partenariat avec BNP Paribas Banque Privée, et sous le marrainage de Mercedes Erra, Présidente Exécutive de Havas Worldwide et Présidente de BETC.

Les PME du Palmarès Women Equity 2013 sont des modèles de performance économique, et ce, tous secteurs confondus.
« Les parfumeries Fragonard, l’entreprise de logistique CETUP, Talentia Software, la société de facility management Steam’O, le groupe d’extraction minière Melkonian, la société de mobilier d’éclairage urbain Technilum, l’entreprise de services à l’industrie aéronautique Aéro Equipement, la distribution automatique Audis et les nombreuses autres PME du Palmarès Women Equity 2013 défient la morosité ambiante. Avec un taux de croissance annuel moyen de 32 % du chiffre d’affaires depuis 2009, un EBE moyen supérieur à 15 % et plus d’un milliard d’euros de chiffres d’affaires cumulés, les PME dirigées par des femmes témoignent de leur contribution encore trop méconnue à la richesse de notre tissu industriel» se félicite Dunya Bouhacene co-fondatrice et présidente de Women Equity.

Pour mémo, elles auront contribué par la croissance de leur EBE à créer près de 300 millions d’euros de valeur économique additionnelle en 2013 et représentent ensemble plus de 4500 emplois.

Avec l’industrie comme premier secteur d’activité, les entreprises du Palmarès Women Equity 2013 battent en brèche les stéréotypes sur la ségrégation des activités

Contrairement aux idées reçues, avec 26% des entreprises du Palmarès, l’industrie est le premier domaine d’activité où l’on retrouve ces PME (vs 20% de l’Index Women Equity 2013) : on compte, parmi elles, des entreprises des secteurs de l’usinage et de la mécanique de précision (CRM, Beck Crespel), de l’impression ou de la PLV (Publitex, Ateliers Marina), des sociétés de la filière de la parfumerie (Fragonard Parfums et SFA Romani), de l’industrie textile (Malhia Kent, Textiss) ou des équipements industriels miniers (Groupe Melkonian) ;

Avec 22% du Palmarès (contre 16% de l’Index) les services aux entreprises rassemblent des sociétés de logistique d’urgence (CETUP), de facility management comme Steam’O ou du monde du service et logiciels informatiques (Talentia Software) ;
Les sociétés du palmarès évoluant dans la distribution spécialisée (20% alors qu’elles représentent près de 36% de l’Index) comptent parmi elles celles qui connaissent de fortes croissances, à l’instar de Point Service Mobiles (+163% de croissance en 2012), ou Jérôme Dreyfuss ;

Avec 12% des entreprises du Palmarès, le secteur de la santé s’illustre dans le domaine des laboratoires d’analyse (Biopath), des laboratoires pharmaceutiques de spécialité (Horus, Brothier), de la distribution d’équipement médical (Lilial), ou de la fabrication de médicaments (Panpharma).

Il est plus probable d’être une dirigeante du Palmarès Women Equity 50 lorsque l’on a créé son entreprise
Les enseignements du Palmarès 2013 confirment les grandes tendances déjà identifiées lors des palmarès précédents :

Pour plus de 50% des dirigeantes, la création d’entreprise a constitué la voie d’accès aux fonctions de direction ; La part des femmes à la tête de leur entreprise dans le cadre d’une transmission familiale s’accroît au sein du Palmarès 2013, représentant plus de 30% d’entre elles contre moins de 20% dans les palmarès précédents ;
En analysant en détail les situations, de nombreuses transmissions s’apparentent néanmoins davantage à des créations ou des reprises : changement de business model, rachat en LBO, retournement, etc.

En 2013, les PME dirigées par des femmes sur-performent encore par rapport au tissu économique, selon l’Index Women Equity 2013
Comme chaque année, l’établissement de l’Index constitue un préalable nécessaire à la constitution du Palmarès. Ont ainsi été analysées les performances de 32 565 entreprises comportant des données financières disponibles sur l’ensemble des années considérées. Premiers résultats concernant les PME dirigées par des femmes :

Elles représentent près de 14,5% des PME dont le CA est supérieur à 4 M€
Leur taille moyenne est de 13,8 M€, très proche de celles dirigées par leur homologues masculins (14,9M €).
Les capacités dont les dirigeantes doivent faire état pour s’imposer dans notre environnement économique contribuent à expliquer la sur-performance moyenne qu’affichent à nouveau leurs entreprises en 2012 avec une croissance moyenne du CA de 4,6% significativement supérieure (+70%) à celle de leurs homologues (2,8%).



Pour la première fois, deux entreprises issues du Palmarès 2013 et présentant des performances exceptionnelles, ont été récompensées

Le «Trophée performance Eco » a été décerné aux Parfumeries Fragonard Pour sa croissance sur longue période mais également pour sa rentabilité élevée et résiliente

Créée en 1926 par Eugène Fuchs, l’entreprise familiale, l’une des plus anciennes de Grasse, est dirigée par les trois arrière-petites filles du fondateur, Anne, Françoise et Agnès Costa, qui se répartissent respectivement les responsabilités de cosmétologie, de gestion financière et de développement stratégique et création artistique. C’est Agnès Costa- Webster qui assume les fonctions de présidente du conseil d’administration.

Sont récompensées :

la meilleure performance financière au titre de l’exercice 2012, tant en termes de croissance de son chiffre d’affaires que de taux de rentabilité opérationnelle.
La plus forte croissance de valeur économique en 2012 mesurée par l’accroissement en valeur du résultat opérationnel.

La capacité à maintenir la meilleure rentabilité opérationnelle sur longue période sur les années 2008-2012.

Le «Trophée performance RSE » a été décerné à CETUP
Pour la stratégie RSE la plus aboutie, prouvant ainsi que responsabilité sociale se conjugue parfaitement avec performance financière

C’est en 1989 que Laurence Capossele crée avec son mari la Compagnie Européenne de Transport (Cetup), à l’âge de 19 ans, dans le souhait d’établir un ser
vice haut de gamme dans le transport. Cetup propose aujourd’hui des prestations sur mesure. Les missions sont assurées 7 jours sur 7 sans interruption sur l’Europe entière. Certifiée ISO 9001 sur l’ensemble de ses services, Cetup réalise près de 90% de ses prestations en interne.

Le jury, sous la présidence de Muriel Pénicaud, a récompensé la démarche globale de responsabilité sociétale et de développement durable mise en place au sein de l’entreprise :

Cetup est signataire de la charte Global Compact des Nations Unies depuis novembre 2011 ;
La société est également signataire de la charte CO2 de l’Ademe et s’est ainsi engagée sur trois ans dans un plan d’actions concrètes en vue de diminuer sa consommation de carburant et ainsi réduire ses émissions de CO2 ; L’entreprise renforce sa propre flotte de véhicules électriques pour les trajets urbains, représentant 50% de la flotte du siège, l’agence parisienne ne comportant quant à elle, que des véhicules électriques ;
Une démarche de certification ISO 14 001 et OHSAS 18 001 est en cours d’aboutissement, parallèlement au projet de nouveaux locaux adaptés à l’équipe, représentatifs des valeurs de l’entreprise, tant en termes environnementaux que sociaux ;
Les logiques de communication interne, de suivi, d’information et de responsabilisation de chacun des pilotes grâce à des d’outils informatiques adaptés à la sécurité et au bien-être des collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.