L’histoire:

Le peintre renommé Gabriel Orsini (Didier Bourdon) est en pleine crise. Faute d’inspiration, il ne peint plus depuis des années, malgré le soutien de Maxime (Thierry Frémont), son fidèle galeriste. ll en veut terriblement à Abel, son fils unique d’être devenu trader à New-York… suivant ainsi la voie de Samuel Orsini, le grand-père banquier de Gabriel. Né de père inconnu, et orphelin de mère, Gabriel a été élevé par Samuel, un grand-père implacable, à qui il a toujours voué une haine sans limite. A la veille de ses 50 ans, il hérite d’un magnifique duplex de la part d’une inconnue…

Notre avis:

On a beaucoup apprécié cette pièce romanesque et mélancolique où se mélangent allégrement passé et présent à 50 ans d’écart sur le thème des secrets de famille… Deux époques s’entremêlent avec deux hommes que tout oppose : l’artiste Gabriel Orsini et son grand-père. Devant les spectateurs un drame familial intense se joue avec de nombreuses révélations. La troupe de comédiens excelle dans leur rôle avec nos coups de cœur à Didier Bourdon interprétant deux rôles — soit cynique et maussade à souhait, soit amoureux — de manière impeccable. Thierry Frémont en ami indéfectible est parfait comme à son habitude et Valérie Karsenti, épatante dans son rôle de muse fantasque. Bravo aussi pour le décor de la scène qui tourne comme un carrousel. Si vous voulez passer un excellent moment au théâtre, rendez-vous à Hébertot! Avec en plus la joie de retrouver Didier Bourdon sur scène.

 

Pièce de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie.

Adaptation et mise en scène Ladislas Chollat.

Distribution: Didier Bourdon, Thierry Frémont, Valérie Karsenti, Pierre-Yves Bon, Elise Diamant.

Théâtre Hébertot, 78 bis Bd des Batignolles 75017 Paris. www.theatrehebertot.com/

Durée: 1h30. Du mercredi au samedi à 21h Samedi à 16h30 et dimanche à 16h.

Les Inséparables, © Bernard Richebé,

Les Inséparables, © Bernard Richebé,

Les Inséparables, © Bernard Richebé,