image00006

L’ambiance est résolument «Années 20» au bar Dom Pérignon du Ritz Carlton, que l’on y savoure un «Fly me to the moon» ou une «Grande Dame» deux cocktails maison aux noms aussi prometteurs que le glamour de ce jardin d’hiver ; la fameuse «Palm Court»

image00007

Le restaurant n’est pas à trois roues de calèche mais à trois pas de stilettos et ces trois pas suffisent à enjamber un siècle du Temps et à pousser la porte du domaine d’un grand chef ; la Maison Boulud, un espace lumineux, parfaitement articulé entre le bar, la cuisine ouverte, la salle à manger conviviale, le coin cheminée et plusieurs alcôves particulièrement accueillantes.

image00003

Cet univers habillé d’un camaïeu de teintes chaudes, de bois blond, de pierre, de verre, de métal, étonnamment contemporain se prolonge, l’été, côté cour, par une terrasse ouverte sur la très chic avenue Sherbrooke, et côté jardin, par une verrière ouverte et une terrasse qui se perd dans le parc enchanté du Ritz Carlton.

image00005

Daniel Boulud  a grandi sur et avec le terroir lyonnais, a traversé l’Atlantique avec cette envie inextinguible de faire rayonner les traditions culinaires françaises à New York, la ville dont il rêvait, enfant et adolescent… Standing ovation ! Daniel Boulud préside et gère aujourd’hui un petit empire de restaurants dont le très élégant «DANIEL» (Relais & Châteaux, 3 étoiles au Michelin) des bistros et des bars à New York mais aussi à Palm Beach, Miami, Londres et Singapour.

image00004

Vingt ans après l’ouverture de DANIEL à New York, Daniel Boulud relève le défi au Ritz Carlton de Montréal en 2012, à la réouverture de l’hôtel après quatre ans de rénovations. Ainsi est née la MAISON BOULUD .

image00002

Qu’on ne s’y trompe pas ! Dans cette oasis de la gastronomie, on travaille les meilleurs produits locaux. Les crustacés proviennent de l’Île du Prince Édouard, les homards de Nouvelle Écosse, les moules  et le flétan de Colombie Britannique, le crabe des neiges de Rimouski et toutes les viandes proposées, du Canada.

image00001

Le chef exécutif, Riccardo Bertolino, originaire de Bologne, a fait ses classes, entre autres, en Italie, à Londres, à Paris avec Yannick Alléno à l’hôtel Meurice puis à New York avec Daniel Boulud. Aujourd’hui, à la Maison Boulud, il entretient des relations privilégiées avec les producteurs et les fournisseurs, étudie les meilleures provenances, explore les produits de saison, orchestre la cuisine de main de maître et propose des mets aussi radieux qu’enlevés.

Ici, les pâtes sont faîtes maison avec les produits de la ferme, les volailles proviennent du Québec, les ris de veau de Charlevoix et bien sûr les truffes noires, du Périgord, les truffes blanches viennent tout droit d’Italie.

Les sommeliers nous content l’histoire d’un vin, particulièrement ce soir là, celle d’un Sancerre 2015 qui accompagnait nos huîtres « Saltin Lake » du Massachussets puis celle d’un effronté Cordero Di Montezemolo, un grand vin du Piémont qui a, en effet, sublimé notre généreux Risotto aux truffes noires.

Ici, la table fleure bon le terroir, le chef exécutif Riccardo Bartolino est passé maître dans l’art de la gastronomie Franco-italo-nord-américaine et propose une cuisine parfaitement troussée !

Il serait cruel de ne pas signaler aux gourmands gourmets que Claude Guérin, la cheffe pâtissière de la Maison Boulud, a été élue Meilleur Chef Pâtissier du Canada !

MAISON BOULUD

1228 Sherbrooke ouest

Tél (514) 842 4224

www.maisonboulud.com

Petit-déjeuner-Déjeuner-Dîner et Brunch le dimanche de 11 h 30 à 14 h 30.
Brunch à partir de 44$
Restaurant à la carte et deux formules 2 plats 28$ ou 3 plats 35$.
300 vins à la carte à partir de 40$. Dont des vins de Bourgogne, de la Vallée du Rhône et d’Amérique du Nord.
27 places au Bar de la Maison Boulud, 57 dans la salle à manger, 46 sous la verrière, 24 sur la Terrasse Sherbrooke, 66 dans les jardins.

Catherine Pellacani

Post a comment