Islande

Mikael Lafontan est un artiste franco suédois, né en 1968. Il vit et travaille à Paris depuis 20 ans.

L’essentiel de son œuvre nous laisse voir des paysages nordiques; Scandinavie, Ecosse, Canada, Islande. Français par son père, suédois par sa mère et vivant en France, les pays nordiques sont pour lui une source d’inspiration nostalgique.

L’éloignement génère l’envie et le désir. Les binationaux se définissent par leur différence: suédois en France, français en Suède. Ils sont sans cesse dans une quête de la contrée perdue. Quoi de mieux que la photographie pour étancher cette nostalgie? La photographie est l’art de la nostalgie. Aussitôt faite, elle est reléguée au passée, elle est le temps perdu. La nostalgie a ici un double sens. Celui contenu intrinsèquement dans les spécificités d’un usage de la photographie et celle de l’auteur dans son rapport à ses origines.

Les scandinaves entretiennent un rapport bien à eux avec la nature. Ils ont une conscience écologique qui n’est pas en issue des théories du réchauffement climatique actuel. Cette conscience écologique fait partie de l’essence même de ces hommes. Le climat et la nature y est rude. La survie au court de l’histoire a forgé cet esprit mêlant respect, craintes et croyances.

Ses œuvres ne sont pas un combat idéologique, mais une recherche ce cet esprit nordique à travers les paysages, les formes totémiques, les matières. Les contes et croyances scandinaves donnent vie à tous les éléments constituant la nature et sont habités par diverses créatures.

Ces deux nouvelles oeuvres de l’Islande de juin 2013 intitulés respectivement Jjökulsarlòn (la glace) et Dyrhòlaey (la côte) sont imprimées en diasec et mesurent 120cm x 95cm et sont tous les deux des premiers tirages de séries de dix exemplaires.

Islande1

THE MIKAEL LAFONTAN PHOTO EXHIBITION IS BEING EXTENDED

 

Mikael Lafontan, born in 1968, is a Franco-Swedish artist who has been living and working in Paris for 20 years.

He is represented by the Envie d’Art gallery in Paris and London, and by the Sophie Maree Gallery in The Hague.

The predominant part of his work shows us Nordic landscapes: from Scandinavia, Scotland, Canada, and Iceland. Though he is French by his father and lives in France, his mother is Swedish, and the Nordic countries are a source of nostalgic inspiration for him. Distance generates longing and desire: dual nationals define themselves by difference (Swedish in France; French in Sweden) and constantly seek the lost country…What better way to quench this nostalgia than through photography, which is the art of nostalgia? A photograph, once taken, is instantly relegated to the past and to times gone by. Nostalgia thus takes on a double meaning. It intrinsically continues in the specificity of the use of photography as well as in the photographer’s relation to his origins.

Scandinavians have their own special relationship with Nature. They have an ecological conscience that is not derived from modern-day theories of global warming. This conscience is part of the historical essence of these peoples. Northern climate and nature are harsh, and survival through History has forged their spirits, a blending of respect, fear, and wisdom. Rather than offering an ideological combat then, Mikael Lafontan’s photographs represent a search for the Nordic spirit through the northern landscape–its physical structures and its totemic shapes.

His photographs connect to those ancient Scandinavian tales and beliefs that give life to all the elements of Nature and the various creatures who inhabit it. These 2 new works taken in Iceland in June 2013 are titled Jjökulsarlòn (the ice) and Dyrhòlaey (the shore) and are printed on diasec and each measure 120cm x 95cm and are both 1st prints of series of 10.

KRD Galerie

58 rue de Bourgogne
75007 Paris

Tel: +33 (0)1 44 18 94 88
Fax: +33 (0)1 44 18 94 46

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.