douro-quinta-seixo-sandeman-terroirevasion

master-class-old-porto-portwineday-teroirevasionComme chaque année, à la mi-septembre, a eu lieu la 3ème édition du Port Wine Day; c’est l’événement à Porto pour faire découvrir aux professionnels la qualité de ces vins sublimes. Cette année 2016  est particulière, elle célèbre les 260 ans de l’appellation Douro et Porto, durant deux jours se succèdent : les colloques, les dégustations dans les chais de vieillissement à Vila Nova de Gaia, les visites de Quintas dans la vallée du Douro et la dégustation de très vieux millésimes orchestrés bouteilles-de-vieillisement-de-vintage-sandeman-terroirevasion-compar l’IVDP (Institut des Vins de Douro et Porto). Deux jours intenses pour découvrir la richesse de ces vins exceptionnels.

Le porto, je l’ai dégusté à maintes reprises, c’est un vin agréable que l’on sert généralement en début de repas comme apéritif, souvent rouge, plutôt doux, ce n’est pas le frisson, c’est bon, c’est tout ! Mais goûter « les Portos » dans les chais de Porto c’est une découverte tout simplement… magique !!

Alors, je me suis posée tout un tas de questions : d’où viennent les portos ? Et comment sont-ils fabriqués ? Mais que veulent dire Ruby, Tawny, Vintage… ? Quel est le meilleur ? Autant de questions qui suscitent des réponses.

quinta-mourao-douro-terroirevasion-com

douro-quinta-seixo-sandeman-terroirevasionOù sommes-nous exactement ?

On se trouve dans la partie septentrionale du Portugal, la Vallée du Douro. Elle est sillonnée par son fleuve éponyme, qui prend naissance dans le Haut Douro près de la frontière espagnole, et se termine à Porto, porte de l’océan Atlantique. Cette région est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001, une évidence !

Les paysages du Haut Douro sont d’une beauté époustouflante, tout est impressionnant : les vignobles en terrasses escarpées, les Quintas  (propriétés viticoles) qui ponctuent discrètement ce paysage majestueux. Et pourtant, un dicton local affirme : « 9 mois d’hiver, 3 mois d’enfer… ».

Je le comprends, les amplitudes thermiques sont vertigineuses entre l’été caniculaire et l’hiver glacial. Je suis admirative et respectueuse du travail titanesque fourni depuis des générations pour sculpter de vignes  les flancs de ces coteaux schisteux et arides. La volonté de ces hommes et des ces femmes n’a d’égal que la douceur de leur vin de Porto.

Le Douro est la première région viticole du pays et ceci depuis l’antiquité, elle fut reconnue officiellement en 1756 suite à un décret de l’influent Marquis de Pombal (1699-1782), homme politique portugais. Il règlemente la production de Porto dans le Haut Douro.

Le Douro produit des vins secs et le vin doux, le Porto : rouge, blanc et rosé.

les-futs-a-vila-nova-de-gaia-19e-terroirevasionBrève… histoire du vin de Porto

Ce sont les Anglais qui inventèrent le vin de porto au XVIIe siècle. Le long trajet maritime avait raison de l’intégrité de ce vin sec et robuste du Douro. Les fûts arrivaient trop souvent transformés en vinaigre. Alors, ces négociants britanniques de la ville de Porto décidèrent  de lui ajouter de l’eau de vie de vin, une solution pour le rendre transportable.

Durant l’acheminement, le vin se transforme, se fond dans les barriques. Qu’elle fut leur surprise de découvrir en arrivant un vin fort et sucré extrêmement agréable. Sa notoriété est dès lors fulgurante en Angleterre dans les milieux aristocrates et bourgeois. Il est de bon ton de déguster du «Vin de Porto»… So chic and exotic!

A cette époque, les Anglais possèdent le monopole du commerce de ce breuvage et installent leurs chais de vieillissement à Vila Nova de Gaia situé en face de Porto. Le lieu est idéal pour recevoir les barriques qui arrivent par le fleuve de la Vallée du Haut Douro.

A l’heure actuelle, le Portugal est dans le top ten des pays pour l’export de vin avec en 2015 : 737 millions d’euros dont 305 millions d’euros pour le vin de porto.

 

On ne va pas mourir idiot, alors voici comment on élabore le Porto !

touriga-nacional-douroLa méthode ancestrale n’a pas réellement changé. Elle a cependant évolué, et s’est consolidée! Trente cépages entrent dans l’assemblage du vin de Porto dont six principaux :

Touriga Nacional  (le raisin le plus utilisé): jus foncé, tannins massifs, vin concentré sur le fruit.

Touriga Francesa : très aromatique et fruité, tannins plus subtils, apporte de la structure au vin.

Tinta Roriz : il apporte complexité et élégance. Notes épicées, aromatiques.

Tinta Barroca : Maturité précoce, moins acide, il donne des vins foncés, droits et fruités

Tinto Cao :donne un vin rouge dense bien structuré, aromatique, manque parfois de couleur, apte à vieillir.

Tinta Amarela : Notes d’épices et de fruits rouges marqués, beaucoup d’acidité.

Chaque variété de cépages apporte sa personnalité. Assemblés judicieusement, ils développent la complexité et l’harmonie du vin. Traditionnellement, les raisins sont foulés aux pieds dans des lagares, sortes de bassins à ciel ouvert. De nos jours ce procédé est limité aux cuvées de prestiges.

lagares-sandeman-terroirevasion

Actuellement, après foulage mécanique, le moût fermente dans des cuves inox deux à trois jours, ainsi il préserve son fruité et son sucre naturel. A l’issue de ce temps, l’eau de vie de vin est ajoutée pour stopper la fermentation. Chaque type de vin est destiné à un vieillissement en bouteilles ou en fûts, selon sa catégorie.

foudre-de-porto-taylors-terroirevasion-comAprès 18 mois de vieillissement, tous les vins sont apportés à l’IVDP (Institut des vins du Douro et de Porto) qui leur délivre l’agrément de leur catégorie : Ruby, Tawny, Vintage, LVB …etc.

Aujourd’hui, la grande différence réside dans les méthodes d’assemblage et de vieillissement, elles se sont affinées au cours du temps. Une alchimie de savoir-faire et de patience. Ceci est identique pour les trois couleurs de vins : rouge, blanc ou rosé.

Quelques clefs  pour comprendre le profil des vins de Porto :

Il existe 4 catégories de Porto qui ont différents styles, des vins millésimés (une seule année) ou des vins d’assemblage de plusieurs années nommés aussi blend, ils titrent entre 19 et 22°.

old-porto-quinta-das-lasmelasPorto Ruby : il doit son nom à sa robe rouge/grenat vif. Il n’a vieilli que deux ou trois ans en bouteille, et conserve sa saveur fruitée. Le moins couteux et le plus répandu. Il est le plus consommé en France.

  • Vintage : la fierté de chaque vigneron. Sa couleur est d’un rouge soutenu

C’est un vin obtenu à partir des meilleurs cépages, il est millésimé. Mis en bouteilles après deux ans de fût de chêne pour vieillir… longtemps ! Sur une décennie seulement trois vintages sont déclarés… Les meilleurs ! Il est gourmand avec des arômes de fruits rouges bien mûrs, pruneau et délicieux avec du chocolat.

  • LVB (Late Bottled Vintage) : Couleur rouge intense. C’est un vin d’un seul millésime, il reste en fût de chêne cinq à six ans avant d’être embouteillé. Il conserve un joli fruité.

old-porto-bulas-exceptionnel

  • Porto Tawny et Colheita : Il doit son nom à sa couleur ambrée qui s’atténue avec le temps. C’est un assemblage de différents millésimes. C’est un produit incomparable, on trouve des Tawny de 10, 20,30, 40 ans et plus. Son passage en fût lui fait perdre de son fruité, mais il gagne en délicatesse, caractère et complexité, notes de fruits secs, abricot, miel, épices. Une explosion de saveurs !

Les Colheita sont issus d’une seule et même cuvée, ils vieillissent minimum sept ans en fûts de bois, j’ai goûté un cent ans d’âge dans un chai (Quinta Mourao). Exceptionnel de concentration, sa couleur foncée tirait sur le marron avec des arômes intenses café, fruits secs.

institut-des-vins-de-porto-et-du-douro-terroirevasionPorto Blanc : Sec, demi-sec et doux. Ils ne sont produits que de cépages blancs. Le demi-sec et le doux se dégustent frais à l’apéritif, le sec s’accorde avec des poissons grillés.

 

  • Porto Rosé : Ce porto se boit jeune avec des glaçons ou en cocktail. Il développe de jolis et exubérants arômes de fruits rouges. Frais, léger pour un apéritif sympa !

 •

J’espère que cet aperçu vous permettra de choisir de façon plus éclairé les vins de Porto. Cet illustre vin fortifié aux multiples et si subtiles saveurs concourt à la notoriété mondiale de ce magnifique pays le Portugal !

Je souhaite remercier l’IVDP (Institut des vins du Douro et de Porto), les Maisons et les Quintas  pour leurs merveilleuses dégustations et leur accueil.ramos-pinto-vila-nova-de-gaia-terroirevasion

  • Ramos Pintos – Monsieur Jorge Rosas Directeur Général – Propriété de la famille Rouzaud depuis 1990 (Champagne Roederer).
  • Quinta Seixo – Sandman (Sograve) – Monsieur Edouardo Goves Héléna Responsable viticulture région Douro.
  • Bulas
  • Quinta das Mourao
  • Quinta das Lamelas
  • Churchill’s

Et beaucoup d’autres… Petits vignerons et grandes maisons se sont côtoyés durant le Port Wine Day pour nous faire découvrir leurs fabuleuses pépites.

Vous pouvez trouver une grande partie de ces vins chez Julien Dos Santos – Portologia (La maison du Porto) à Paris ou à Porto.

 

Obrigado

 

Sylvie Deroire

Post a comment