Entre 2013 et 2015, l’artiste français Charles Fréger photographie des figures masquées rituelles japonaises. Cette série intitulée “Yokainoshima” peut se traduire par “l’île aux esprits et aux monstres”. Les yôkai désignent les entités surnaturelles vivant parmi les Japonais et générant des phénomènes mystérieux. Les divinités sont invoquées dans le cadre de fêtes et de cérémonies religieuses, puis souvent incarnées grâce aux costumes. La variété de ces rites costumés laisse entrevoir la nécessité pour les Japonais d’établir, à certains moments de l’année, un lien avec les esprits et les forces naturelles environnantes.

L’exposition est née du rapprochement des photographies contemporaines de Charles Fréger, sa série “Yokainoshima”, et des objets issus des collections du musée des Confluences, collectés pour la plupart au 19e siècle au cours de la période du “Japonisme”. Elle illustre de manière implicite l’histoire de la fascination des Européens pour le Japon.

Aujourd’hui, les esprits japonais nourrissent la culture contemporaine sans que nous en comprenions parfaitement les références, les origines et les valeurs. Yôkai et kami constituent le socle d’histoires et de légendes qui ne seront bientôt plus exclusivement japonaises. Il en va de même pour les figures masquées photographiées par Charles Fréger. Elles font désormais parties de son répertoire de formes et de fonds, et sont détachées de leur origine culturelle.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre des commémorations franco-japonaises et du programme associé “Japonismes 2018”.

 

Informations pratiques

Musée des Confluences

86 quai Perrache, 69002 Lyon – France

téléphone
(+33) 04 28 38 12 12

horaires
du mardi au vendredi de 11h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 19h
jeudi nocturne jusqu’à 22h

fermeture
lundis et jours fériés (1er janvier, 1er mai et 25 décembre)