Qu’y a-t-il derrière les somptueux joyaux de Bridgerton ?

Le Natural Diamond Council révèle sur son site naturaldiamonds.com, plateforme officielle d’informations sur le diamant naturel, les coulisses des somptueux bijoux de « La Chronique des Bridgerton », la série à succès produite par Netflix.


Hautes en couleurs et rivalisant de préciosité, les parures habillant les acteurs dévoilent une forme de langage déguisé pour pénétrer les secrets de l’intrigue. Explications avec Ellen Mirojnick, créatrice des costumes de la série. Sous l’influence de la série Bridgerton, un souffle de régence s’empare de l’univers de la mode. Au cœur de l’Angleterre géorgienne, le scénario en huit épisodes, basé sur les romans d’amour les plus vendus de Julia Quinn, présente un casting de personnages aristocratiques évoluant dans un cadre luxueux au rythme d’émois amoureux et de coups bas. Tout au long de la série, ils dansent le soir dans des bals fastueux, toujours parés de robes magnifiques et de bijoux scintillants.

Au-delà de leur beauté incontestable, les bijoux signent l’appartenance à une hiérarchie sociétale très codifiée. Alors que la reine porte les bijoux les plus extravagants (une accumulation de gros colliers richement ornés, des diadèmes incrustés de pierres précieuses…), la gente féminine des Bridgerton enfile d’élégants bijoux ornés de diamants et de perles. Quant à la famille Featherington, elle ose les parures colorées et clinquantes. Lady Daphné Bridgerton, personnage central de la série, a choisi de délicats colliers et boucles d’oreilles en diamants. Mais, une fois acquis le statut de duchesse, elle se coiffe de bijoux plus audacieux faisant écho à son nouveau titre de noblesse.


Avec l’aimable autorisation de Netflix

Les diamants : invités de marque dans les bals


« Les bijoux ont ajouté un supplément de somptuosité à nos personnages », déclare la créatrice de costumes primée de la série, Ellen Mirojnick. Elle poursuit : « L’éclat des diamants a illuminé les scènes et a ajouté un élément de magie et d’illusion, nous transportant dans un autre temps et un autre lieu ».

Avec l’aimable autorisation de Netflix

Ellen Mirojnick et son équipe ont réuni plus de 1 000 pièces de joaillerie pour la série. « Il y avait au moins 100 femmes à chaque bal, et chacune avait besoin de parures différentes comprenant toujours un collier et des boucles d’oreilles (pas nécessairement assortis) ainsi qu’un diadème ou une couronne », explique-t-elle.

Lady Daphné Bridgerton, à elle seule, a changé 104 fois de costumes en seulement huit épisodes ! Les bijoux sur le plateau de tournage étaient des pièces d’imitation, car cela aurait coûté plusieurs millions de dollars pour équiper le casting de parures d’origine.


Avec l’aimable autorisation de Netflix

A la poursuite des bijoux d’époque


Afin de recréer les accessoires de l’ère géorgienne, une équipe d’experts est partie à la recherche de bijoux anciens dans le monde entier.

Mais Ellen Mirojnick a également choisi de réinventer certaines pièces. « La plupart des bijoux utilisés semblait venus du 18ème siècle, mais honnêtement, peu importe qu’ils datent du 16, 18 ou du 19 ème siècle, tant que le résultat crée une parfaite illusionNotre artisan joaillier a été incroyable pour recréer des bijoux destinés à nos personnages principaux. »

Jouant un rôle primordial pour établir le caractère des personnages, les bijoux aux teintes douces des filles Bridgerton révèlent leur côté sage tandis que ceux aux mille éclats portés par les Featherington dévoilent leur personnalité bruyante voire odieuse. L’innocente Lady Daphné se remarque par le port de délicats colliers de diamants, en particulier celui inspiré d’un modèle antique en forme d’une grappe de diamants descendant sur le cou. « Il ressemble à Daphné : beau et précieux. Tous ses accessoires sont d’une grande finesse car son personnage incarne le raffinement et la simplicité. »


Avec l’aimable autorisation de Netflix

Le collier de diamants royal : un rôle central


Dans une des scènes les plus dramatiques, Daphné arrache son collier de diamants, qui lui a été donné par le prince autrichien souhaitant la demander en mariage. Elle laisse ce trésor royal extravagant – une pièce copiée d’un collier royal original, remplaçant les diamants par des cristaux et de minuscules pierres pâles – dans le jardin, sans jamais revenir le chercher…



Les joyaux de la reine


Comme dans toutes les cours royales, les plus gros joyaux appartiennent à la reine. Grand personnage audacieux de la série, la reine apparaît avec une superposition de bijoux par-dessus des montagnes de tissus et de perruques aux couleurs coordonnées. Dans certaines scènes, les bijoux sont composés de rubis, mais le plus souvent ils sont ornés de diamants et de perles. « Les grandes quantités de diamants et de perles que nous avons utilisées sur elle seraient similaires à celles que feu Karl Lagerfeld aurait utilisées dans ses défilés Chanel », dit Ellen Mirojnick. « Ajoutant une qualité intangible aux scènes, les diamants et les pierres précieuses inspirent l’imagination des spectateurs et invitent à réfléchir sur qui les portent et sur ce qu’ils ont à dire… », conclue Ellen Mirojnick


Natural Diamond – Site Internet – Qu’y a-t-il derrière les somptueux joyaux de Bridgerton ?