Cet automne, la rédaction vous parle de deux joyaux de la collection “Patrimoine” de Mellerio. Ils quitteront pour quelques mois le 9, rue de la Paix afin d’être présentés au grand public dans deux expositions.

Exceptionnellement séparés pour l’occasion, ces deux bracelets articulés datant du Second Empire constituent une paire qui se portait en haut de bras, à la mode antique alors en vogue. La beauté et l’intemporalité de ces deux pièces historiques a suscité la convoitise de deux grands musées. Le bestiaire du serpent en deux représentations: l’un émaillé de noir, l’autre de blanc.



  • Le bracelet noir n’aura qu’à traverser la place Vendôme pour rejoindre les vitrines du Musée des Arts Décoratifs de Paris. Il figure parmi les 100 objets d’art choisis par Olivier Gabet pour l’exposition « Luxes ».
  • Le blanc traversera quant à lui l’océan Atlantique pour retrouver les autres “Beautiful Creatures” rassemblées au Museum d’Histoire Naturelle de New York par Marion Fasel, auteur de « The Adventurine ».

Chacun témoignera ainsi de l’extraordinaire créativité et virtuosité de Mellerio. Le Second Empire fut une des périodes les plus flamboyantes pour le plus ancien joaillier du monde.



« Luxes » du 15 octobre 2020 au 2 mai 2021 au Musée des Arts Décoratifs Paris, France – www.madparis.fr
« Beautiful Creatures » du 15 décembre 2020 – 8 août 2021 – American Museum of Natural History New York, NY – USA – www.amnh.org